Constipation des personnes âgées : quelles solutions adopter ?

CONSTIPATION PERSONNES ÂGÉES : QUE FAIRE ?

Constipation personne âgées : que faire ?

 

Constipation chez les personnes âgées, que faire ? les bons gestes à adopter

 

Parmi les nombreuses maladies taboues qui touchent les personnes âgées, la constipation est probablement la plus facile à diagnostiquer soi-même, et à traiter de manière efficace. Cependant, afin de pouvoir se soigner durablement, faut-il encore connaître les causes de cette maladie, et les traiter une à une. La constipation est fréquente chez les personnes âgées, et il ne faut jamais hésiter à en parler avec son médecin. Un problème de selles non soigné peut entraîner des complications telle que l’occlusion intestinale. Afin de mieux comprendre ce trouble et ses conséquences, voici quelques informations vitales.

 

Constipation personnes âgées : A partir de quand peut-on parler de constipation ?

 

On a un peu trop tendance à être obsédé par nos selles. La peur de constipation ou de diarrhée est constante, et on se met à compter le nombre de fois que l’on passe aux toilettes dans une journée. En réalité, il est considéré comme normal d’avoir des selles uniquement 2 à 3 fois par semaine. Ce n’est pas trop peu, la constipation n’apparaît qu’en dessous de 2 passages aux toilettes par semaine. Il existe un mythe selon lequel il faudrait avoir des selles une fois par jour. C’est totalement faux, et c’est là le nombre maximum considéré comme normal. Le stress lui-même peut causer une constipation, il ne faut donc pas passer trop de temps à compter le nombre de fois qu’on rend visite à notre lunette de toilette. Si vous êtes constipé, vous ressentirez de toute façon une gêne notable, et lorsque vous irez aux toilettes, rien ne sortira. C’est à partir de ce moment qu’il faut considérer la consultation d’un médecin, ou commencer un traitement à base de fibres.

 

Plus de risque avec l’âge ?

 

Malheureusement, plus on vieillit, plus le risque de constipation augmente. Le vieillissement vient avec plusieurs contraintes, notamment la dégénérescence cellulaire, qui touche nos organes internes, et y compris le système digestif. Nos organes fonctionnent de moins en moins bien avec le temps, et ralentissent leur cadence de traitement. C’est pourquoi, la constipation provient parfois d’une incapacité de nos organes à pousser la matière à travers nos conduits digestifs. Ce manque de performance est normal, mais doit être surveillé.

Cela n’est pas vrai pour toutes les personnes âgées, mais la plupart diminuent notablement leurs activités physiques en vieillissant, et se laissent aller à la sédentarité. Seulement, l’exercice aide le transit intestinal. C’est une des raisons pour lesquelles les personnes âgées sont plus touchées, mais elle est loin d’être la seule. Avec l’âge, viennent les maladies, et certaines d’entre elles peuvent avoir comme symptômes la constipation. Il faut alors consulter l’avis d’un médecin au plus vite. Parmi ces maladies nous pourrons noter le cancer colorectal, le diabète, et l’apparition d’hémorroïdes.

Enfin, puisque les seniors sont plus sujets aux maladies, ils sont également plus susceptibles d’ingurgiter des médicaments tout au long de la journée. De nombreuses pilules et gélules ont comme effet secondaire la constipation, il est alors question de “constipation iatrogène”. S’il existe un historique de constipation et qu’un médecin prescrit de nombreux médicaments, il ne faut pas hésiter à partager ses inquiétudes.

 

Constipation personnes âgées : Un symptôme dangereux ?

 

La constipation, en soi, n’est pas réellement dangereuse. Ce qui est dangereux, c’est ce qu’elle peut cacher. Puisque de nombreuses maladies ont comme symptôme la constipation, il est important de consulter l’avis d’un médecin, même si la situation paraît bénigne. Il serait dommage de passer à côté d’un problème plus grave juste à cause d’une diminution de la gravité de la situation, ou de la gêne occasionnée par le sujet. Dès qu’il y a du sang dans les selles, des douleurs au niveau de l’abdomen ou un amincissement prononcé, il faut immédiatement prévenir un spécialiste. Il est cependant inutile de paniquer pour rien, bien souvent la constipation est passagère, et la seule fautive, c’est bien l’alimentation.

 

Comment traiter une constipation ?

 

En matière de problèmes de selles, il n’y a pas de miracle, il faut adapter son alimentation au soucis présent. Si vous connaissez quelques problèmes aux toilettes, il faut manger davantage de fibres et éviter les aliments constipants comme le chocolat et la banane. Il va alors falloir se tourner vers les fruits frais, les fruits secs, les légumes, et les féculents. Si cela est possible, il ne faut pas hésiter à coupler le tout avec un peu d’exercice physique. Même s’il ne s’agit qu’un peu de gym douce ou de marche à pied, cela va aider et stimuler le système digestif et donc aider à la disparition de la constipation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *