La dénutrition chez les personnes âgées

DENUTRITION PERSONNE ÂGÉES

 

Dénutrition personne agée : comment avoir une bonne alimentation ?

Dénutrition personne agée : La dénutrition chez les personnes âgées

 

Si la déshydratation des seniors est un sujet qui revient tous les étés, il ne faut pas oublier que la dénutrition est également un réel problème. Seulement, les symptômes sont beaucoup plus subtiles et donc moins facilement identifiables. Afin de vous aider à identifier votre propre dénutrition ou celle d’une personne âgée de votre entourage, voici un point sur le problème, et comment le résoudre.

 

Dénutrition personne âgée : Quand apparaît la dénutrition ?

Qu’est-ce que la dénutrition

La dénutrition se définit selon le critère suivant : l’organisme se retrouve en déficience de nutriments et ne peut plus fonctionner à capacité maximum. Il est surtout question là d’énergie et de protéines, qui sont présentes en trop petite quantité dans le corps pour qu’il ne s’affaiblisse pas. Les symptômes à surveiller sont : le manque d’appétit répété, une perte de poids alarmante, et de manière générale un IMC (Indice de Masse Corporelle) très bas.

 

Le régime alimentaire d’un senior

 

La perte d’appétit est très souvent retrouvée chez les personnes âgées. Avec l’âge, les sensations gustatives et odorantes changent, ce qui peut expliquer le nombre de seniors atteints de dénutrition. Il ne faut pas croire que, puisque les personnes arrivées à un certain âge bougent moins, elles aurient besoin de moins d’énergie. C’est même plutôt le contraire. Les besoins énergétiques d’un senior égalent ceux d’un adolescent en train de grandir. Ce simple manque de considération peut amener à la confection de repas mal équilibrés, ne couvrant pas les besoins énergétiques d’une personne âgée.
Afin d’aider à combattre le problème de la dénutrition, il est possible de remplir ce que l’on appelle un “Mini Nutritional Assessment”. Le médecin traitant propose de remplir un simple questionnaire établissant le régime alimentaire de la personne, aidant alors au dépistage de la dénutrition.

 

Les facteurs à prendre en compte

 

Certaines personnes seront davantage touchées que d’autres, et de nombreux facteurs peuvent être en cause. Nous retiendrons les 6 suivants : un isolement au niveau de la famille, ou même total ; une maladie aggravante : la prise de certains médicaments ; des difficultés d’argent ; des problèmes de santé ou d’inconfort au niveau des dents ou de la bouche ; une réduction d’activité physique.

 

Comment éviter cette dénutrition ?

Changer son alimentation

 

Tout est question de prévention nutritionnelle. Les protéines jouent un rôle vital dans le régime alimentaire d’une personne âgée, il faut donc profiter d’une alimentation riche. Couplez les protéines au calcium et vous obtiendrez des plats à base d’œufs, de viande blanche, et de laitages. Vous avez là la triade de combattants de la dénutrition. Ne négligez cependant pas le rôle des vitamines et ajoutez quelques fruits et légumes dans chaque repas. Sachez bien que les légumes consommés crus délivreront beaucoup plus de vitamines que s’ils sont cuits.

 

Changer ses habitudes

 

Il faut commencer par pratiquer davantage d’activités physiques si elles ne sont pas au cœur de votre routine. Il n’est pas question d’aller courir pendant des heures, même de la gym douce et la marche à pied suffiront. Le sport peut réellement être un boost de moral, mais il permet également de stimuler l’appétit de façon durable. N’auriez-vous pas faim après avoir transpiré un peu ? Une activité physique régulière est bonne pour le corps en entier, vos muscles se renforceront, et votre cœur vous remerciera.
Si les repas sont un vrai problème, et qu’il est difficile d’ingurgiter une assiette complète à midi, il ne faut pas hésiter à espacer la prise de nourriture tout au long de la journée. Il vaut mieux manger un petit peu dix fois par jour que de ne pas manger du tout. Si c’est plus un problème de mastication ou de gêne lors des repas, optez pour des aliments différents. Plutôt que de commander un steak, il faudra favoriser la viande hachée, le poisson en morceaux et les repas liquides comme la soupe. Ce sont là des plats complets, gustativement plaisants et surtout plein de vitamines et de protéines.

 

Les dégâts causés par une dénutrition

 

Si le cas de la dénutrition n’a pas pu être prévenu, les symptômes peuvent marquer une personne à vie. Puisqu’il y a un manque de nutriments dans le corps, il va s’amaigrir, ce qui va entraîner un affaiblissement généralisé du corps, et du système immunitaire. C’est donc une porte ouverte pour de nombreuses maladies, comme les infections nosocomiales. Les muscles souffrent également, se réduisent et s’affaiblissent. Les conséquences sont simples : des troubles de l’équilibre, faisant alors grandir les risques de chute chez les personnes âgées. Couplez à cela une carence en vitamines qui fragilise les os, et les risques de fractures osseuses sont décuplés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *